lundi 14 mai 2012

Louis Malle...

Article mis à jour le 14 mai 2017
...trufficulteur et cinéaste du Lot.

Le causse de Limogne, plat et aride avec dolines et caselles, a contribué à la réalisation de quelques-unes des plus belles oeuvres du cinéaste. C'est en 1966 que Louis Malle (1932-1995) s’installa sur un bout de terre pelée, à Lugagnac précisément, où il fit l'acquisition d'un vieux manoir, Le Coual, une demeure perdue au bout d'une allée de chênes. La région inspira à Louis Malle, Lacombe Lucien, sorti en salle en janvier 1974. Tourné à Figeac, au château d’Arcambal et à Montauban, le film met en scène un jeune homme taciturne qui, repoussé par la résistance, se laisse entraîner dans la milice.
Le Coual servit également de camp de base et de cadre au tournage de Black Moon, film sorti en salle en septembre 1975. Le film montre une jeune fille tentant d'échapper à un conflit armé. Elle trouve refuge dans un lieu magique, où elle découvre une licorne ainsi que d'étranges personnages vivant à l'écart du monde. (Extrait)

Talk-show animé par Philippe Bouvard (Février 1974).
                      Louis Malle trufficulteur.
                      L’antisémitisme et la vie dans le Lot.

Louis Malle parle de son film Lacombe Lucien, et des acteurs principaux (Février 1974 - avec des extraits du film).
« Ceux qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre. » George Santayana - Philosophe (1863-1952).

Entretien de septembre 1975 dans lequel Louis Malle répond aux propos aigres-doux de Philippe Bouvard : « Est-ce qu'on peut être Orson WELLES dans le Quercy ? »

Louis Malle parle de Lacombe Lucien et de Black Moon (Septembre 1975).

Sources et ressources :
- Wikipédia
- ALLOCINE
- Justine Malle
- Ciné-Club de Caen
- Lacombe Lucien de Louis Malle : Histoire d'une polémique, ou polémique sur l'Histoire (2009) par Aurélie Feste-Guidon.
- La période américaine (1978-1986)  ou un cinéaste exilé français travaillant aux États-Unis.
1978 - Louis Malle et Brooke Shiellds. Un provocateur et une lolita = La Petite (Pretty Baby) - Extrait :
 
1981 - Louis Malle réalise un film intello-new-yorkais à la sauce Woody Allen, My dinner with Andre - deux amis (Wallace Shawn et Andre Gregory) à table pendant deux heures, qui devient culte.
Analyse du film >>> Ciné-club de Caen.
Extrait :

" Je continue de penser que nous avons besoin d'un nouveau langage, un langage du cœur, celui de la forêt polonaise, où les mots étaient inutiles,
une sorte de langage entre les gens qui sera une sorte de nouvelle poésie.
La poésie des abeilles danseuses quand elles se disent où se trouve le miel. "


Enregistrer un commentaire