lundi 27 août 2012

Imbroglio

Article mis à jour le 31 mai 2016
Ultime labyrinthe, L'ATLAS


Imbroglio :
Echeveau, embrouillamini, méli-mélo, quiproquos et sacs de nœuds, un drôle de pastis !

Imbroglio, c’est aussi une bande dessinée de Lewis Trondheim (né Laurent Chabosy en 1964), le créateur de Lapinot.

Vincent Bal (né en 1971) s’en inspire pour réaliser, en 1996, un court-métrage (10 min) :

The bloody olive
Werner et Mylène se préparent à réveillonner,
quand soudain on sonne à la porte...
Parodiant les films noirs, ce court-métrage
multiplie les rebondissements jusqu'à l'absurde !


Des liens à dénouer pour aller plus loin : 
SEP7 un site aux accents québécois sur le septième art… et sur le neuvième !
Vincent Bal par le menu.
Une critique (belge et bonne) du film.
Cement mixer interprété avec virtuosité et humour par Slim Gaillard.
Au début du film et pendant le générique on entend Huh !, Uh-Huh ! un autre titre de Slim Gaillard et de ses Flat Foot Floogie Boys.

Imbroglio - Lewis Trondheim.
Enregistrer un commentaire