lundi 12 mars 2012

CO2 mon amour

Article mis à jour le 07 février 2017
CO2 mon Amour,
je te fais une lettre que tu liras peut-être si le climat le permet.
Car j’ai appris que tu t’envoies en l’air avec d’autres éléments.
Je n’aime pas trop quand tu embrases comme ça !
Oui, je sais que le gaz part un jour ou l’autre !
Mais toutes ces rumeurs à ton sujet, sont-elles fondées ?
Pourtant, né de la fermentation des jus sucrés, présent naturellement ou ajouté, tu donnes vie à de nombreuses boissons et libères l’arôme des fruits.
J’aime tant ta saveur piquante que je retrouve dans ces sodas à la couleur ambrée et qui chatouille mes papilles.
Auteur de la lumineuse effervescence qui suit le pop sonore du bouchon d’une bouteille de champagne que l’on vient d’ouvrir, tu as droit à tous les applaudissements.
Ah ! quand tu pétilles dans ces eaux fraîches que tu rends désaltérantes et apéritives et auxquelles tu ajoutes un goût subtil, agréable et unique ; mon esprit devient léger et joyeux .
Toutes des amies à qui tu veux du bien !
Oui, tu apportes la bonne humeur, tu es un gaz hilarant. Et quelle émission !
Et comme tu sais te rendre utile !
- Pour éteindre un feu :   A ne pas faire
- Comme propulseur :   Inventeurs
- Pour faire la fête :   Rafraîchissant spectacle
- Pour soigner :   là, je suis bouche bée
- Comme contributeur :  pour un Monde en ébullition :
                                    pour la photosynthèse :


Toutefois je ne te reconnais plus en E 290 ! Pourquoi devenir conservateur !
Si c’est politique…
Avec toutes ces qualités, pourquoi tant de haine envers toi ? C Odieux mon Amour…
Essaie quand même d’être plus rare dans l'atmosphère !

Je t’embrasse…


Bonus écologique :
L’environnement en 1973… Atmosphère, atmosphère…
Un reportage de 14 min réalisé par Enrique Martinez.
Après la 3° minute, un intervenant s'interroge sur les inconvénients du gaz carbonique

La Radio des poumons : CO2 mon amour par Denis Cheissoux.



Enregistrer un commentaire